La classe de trombone fut créée dès l'origine du Conservatoire de Paris en 1795 mais elle disparut en 1802 pour n'être refondée qu'en 1833 par Cherubini avec Felix Vobaron comme professeur provisoire avant l'arrivée de Antoine Dieppo en 1836.

!! en construction !!

> Les Professeurs

Trombone Ténor
-> CNSMD de Paris
1795-1800 : Philippe Widerkehr
1800-1802 : Pierre-François Marcillac
1836-1871 : Antoine Dieppo
(né en 1808 en Hollande, soliste à l'Opéra et à la Société des Concerts du Conservatoire, il était très apprecié de Berlioz)
1871-1888 : Paul Lespagne dit "Delisse" (né en 1817, soliste à l'Opéra Comique et à la Société des Concerts du Conservatoire)
1888-1925 : Louis Allard (né en 1852 à Porto Rico, soliste à l'Opéra Comique et à la Société des Concerts du Conservatoire, a transcrit beaucoup d'oeuvres pour trombone)
1925-1948 : Henri Couillaud (né en 1878 à Bourg-la-Reine, soliste à l'Opéra, à la Société des Concerts du Conservatoire et à la Garde Républicaine, a écrit des études pour trombone)
1948-1960 : André Lafosse (né en 1890 à Marly-le-roi, soliste à l'Opéra et à l'Orchestre Lamoureux)
1960-1982 : Gérard Pichaureau (né en 1916 à Chinon, soliste à la Garde Républicaine et à la Société des Concerts du Conservatoire)
1982-aujourd'hui : Gilles Millière (né en 1952 à Savières, soliste à l'Opéra)
-> CNSMD de Lyon
En 1980, le CNSM de Lyon est créé avec la classe de trombone dirigée par Michel Becquet.
1980-aujourd'hui : Michel Becquet (né en 1954 à Limoges, soliste à l'Opéra)

 

Trombone Basse
-> CNSMD de Paris
En 1948, la classe de tuba/saxhorn est créée par Paul Bernard. A partir de 1953, l'enseignement du trombone basse apparait au Conservatoire et est rattaché à la classe de tuba/saxhorn. Il y a alors quatre étudiants pour chaque instrument (tuba, saxhorn et trombone basse).
1953-1980 : Paul Bernard (professeur de tuba/saxhorn/trombone basse)
1980-1982 : André Leger (professeur de tuba/saxhorn/trombone basse)
En 1982, Guy Destanque créé la classe de trombone basse indépendante.
1982-1984 : Guy Destanque
1984-2005 : Claude Chevaillier (soliste à l'Opéra de Paris)
2005-aujourd'hui: Olivier Devaure (soliste à l'Orchestre National de France)
-> CNSMD de Lyon
En 1992, Frédéric Potier créé la classe de trombone basse au CNSMD de Lyon.
1992-aujourd'hui : Frédéric Potier (soliste à l'Opéra de Paris)

 

> Les Etudes




Au CNSMD de Paris (directeur : Bruno Mantovani), Jean Raffard est l'assistant de Gilles Millière. Le trombone basse est enseigné par Olivier Devaure.

Organisation des études :

- 1er cycle supérieur (Licence) -
Accès : concours d’entrée sans pré-requis
Durée : 3 ans maximum
Diplômes délivrés en fin de cycle :
DNSPM (Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien) regroupant
- le certificat de 1er cycle supérieur de trombone
- un certificat ou une attestation dans chacune des disciplines complémentaires imposées suivantes :
formation musicale
analyse-instrumentistes
lecture à vue
musique de chambre
orchestre
langue vivante
connaissance du contexte professionnel
- un certificat ou une attestation dans une discipline complémentaire optionnelle au choix
+ Licence de musique et musicologie pour les étudiants qui le souhaitent
dans le cadre d’un partenariat avec l’université Paris Sorbonne-Paris IV

- 2e cycle supérieur (Master) -
Accès :
• sans concours :
aux étudiants titulaires dans la même discipline du diplôme de 1er cycle supérieur
ou DNSPM du CNSMD de Paris avec mention Très Bien ou Bien l’année
scolaire suivant son obtention ;
• sur concours d’entrée :
pour tous les autres cas avec pré-requis : être titulaire dans la même discipline
d’un Diplôme de 1er cycle supérieur d’un établissement d’enseignement musical
supérieur français ou étranger
Durée : 2 ans
Diplôme délivré en fin de cycle :
Diplôme de 2e cycle supérieur, conférant le grade de Master regroupant :
- le Prix de trombone
- un certificat ou une attestation dans chacune des disciplines complémentaires imposées suivantes :
orchestre
une discipline complémentaire optionnelle
langue vivante
- un certificat ou une attestation dans chacune des disciplines spécifiques suivantes :
méthodologie de recherche
travail d’étude personnel
aspects pratiques du métier
initiation à la pédagogie
mise en situation professionnelle


- 3e cycle supérieur (Doctorat d’interprète de la Musique) -
Accès : concours d’entrée avec pré-requis :
être titulaire dans la même discipline d’un Master français ou étranger ou d’un
Diplôme de 2e cycle supérieur français ou étranger ou d’un DFS du CNSMDP ou
d’un DNESM du CNSMDL ou d’une validation accordée par l’Université
Durée : 3 ans
Formation : assurée en partenariat avec l’université Paris Sorbonne-Paris IV
Diplôme délivré en fin de cycle :
Doctorat d’interprète de la Musique
de l’université Paris Sorbonne-Paris IV en partenariat avec le CNSMDP.
NB : le Diplôme d’Artiste Interprète est un autre cursus de 3e cycle supérieur proposé hors LMD

 



Le CNSMD de Lyon (directeur : Géry Moutier) a été créé en 1980, il propose un enseignement supérieur analogue à celui de Paris. Depuis sa création, Michel Becquet en est le professeur de trombone et Alain Manfrin son assistant. Le trombone basse est enseigné par Frédéric Potier et la saqueboute par Daniel Lassale.

Organisation des études :

- 1er cycle -
La durée des études, à temps plein, est de trois ans.
Le cursus comprend l'étude de disciplines regroupées dans les unités d’enseignement qui suivent une organisation par années et par semestres et donnent lieu à l’obtention de points de crédits dont le nombre et les modalités sont définis pour chaque discipline :
- discipline de l’unité d’enseignement 1 (discipline principale)
- disciplines de l’unité d’enseignement 2 (disciplines associées à la discipline principale) :
¬ orchestre
¬ atelier XX-21
¬ musique de chambre
¬ déchiffrage
- disciplines de l’unité d’enseignement 3 (disciplines de culture) :
1ère année :
¬ formation musicale
¬ chant choral
¬ ateliers d’improvisation
¬ art et civilisation (semestre 2)
2e et 3e année :
au choix parmi les disciplines suivantes : 1 dominante (4 semestres obligatoires) + 1 ou plusieurs
complémentaires (de 1 à 4 semestres) :
• analyse appliquée
• analyse XX-XXIe siècle
• écriture
• ethnomusicologie
• bases scientifiques des techniques nouvelles
• histoire de la musique
• art et civilisation
• ars musica
- disciplines de l’unité d’enseignement 4 (compétences associées)
1ère année :
¬ langue vivante
¬ sensibilisation à la pédagogie (séminaires)
2e et 3e année :
¬ langue vivante
¬ aspects pratiques du métier (conférences)
¬ atelier d’improvisation (séminaires) ou projet de réalisation (travail réalisé en interne ou à l’extérieur et validé dans le cursus) ou 1 discipline optionnelle parmi les disciplines suivantes :
• piano complémentaire
• chant choral (2e année)
• ensemble vocal
• instruments anciens : sacqueboute, trompette naturelle et XIXe, cornet, serpent
• initiation à la direction de choeurs
• pédagogie
• improvisation
• illustration musicale
• orchestration
• 2e langue vivante
• ou toute discipline de culture non prise en dominante ou complémentaire en 2e et 3e année de l’UE 3 : analyse appliquée, analyse XX-XXIe siècle, écriture, ethnomusicologie, bases scientifiques des techniques nouvelles, histoire de la musique, arts et civilisation, ars musica.
Le 1er cycle est sanctionné par le diplôme national supérieur professionnel de musicien (DNSPM).

- 2ème cycle (Master) -
L’entrée dans le 2ème cycle se fait par voie de concours pour les candidats titulaires d’un DNSPM ou d’une
licence (bachelor) dans la discipline concernée.
La durée des études, à temps plein, est de deux ans.
Le cursus comprend l'étude de disciplines regroupées dans les unités d’enseignement qui suivent une organisation par semestres et donnent lieu à l’obtention de points de crédits dont le nombre et les modalités sont définis pour chaque discipline :
- discipline de l’unité d’enseignement 1 (discipline principale)
- disciplines de l’unité d’enseignement 2 ( disciplines associées à la discipline principale) :
¬ orchestre
¬ musique de chambre
¬ 1 discipline complémentaire (sur 4 semestres) à choisir parmi les disciplines de culture suivantes :
• analyse appliquée
• analyse XX-XXIe siècle
• écriture
• ethnomusicologie
• histoire de la musique
• art et civilisation
• ars musica
- disciplines de l’unité d’enseignement 3 ( compétences associées) :
¬ aspects pratiques du métier (conférences)
¬ langue vivante
¬ méthodologie appliquée à l’objet de recherche
¬ mémoire de recherche (semestre 4)
Le 2e cycle est sanctionné par le diplôme de second cycle valant grade de Master.